Photography & sound documentary

Elle projette, cette mondialité, dans l’aventure sans précédent qu’il nous est donné à tous de vivre, et dans un monde qui pour la première fois, et si réellement et de manière tant immédiate, foudroyante, se conçoit à la fois multiple et un, et inextricable. Nécessité pour chacun de changer ses manières de concevoir, de vivre et de réagir, dans ce monde-là.

Edouard Glissant 

Développé avec Berta.me

  1. Faufiler entre eux des paysages, des corps et des visages. Les pierres immobiles et meurtries, salies, les plantes au bord du chemin, celles qui ont disparu de l’image et celles qui y sont encore... Renier la séparation entre nature et humanité, revoir nos relations, nos souffrances et forces communes.

    Donner résonance à une demeure blessée, ou à une salle vide. Aux côtés d’un être qui se penche et qui pense.

    Quel silence, quels bruits après que la terre soit éventrée ?

    Être un peu plus du côté de la vie, repenser les termes d'échange.

    Les photographies ci-dessous sont en cours de sélection. Il ne s'agit pas d'une série finie. Chaque image possède une histoire, et l'histoire en soi dépasse les images recueillies.

    Entre ciels et pierres, fait référence à une forme d'espoir, à une sorte d'aspiration. Les ciels nous parlent de ce regard qui porte loin, observant les nuages, les nuances, les couleurs, à la recherche peut-être d'une réponse, ou sans savoir le sens de ce qu'il regarde. Les pierres rappellent le sol, la terre, la finitude de chaque chose, et l'histoire passée.

    Cette série parle de Marseille, comme elle nous parle de l'humanité, de son rapport à l'autre, humain, nature, environnement, sensibilité. Marseille gravement marquée par un effondrement, et divisée par sa reconstruction urbaine. Quelle place pour les êtres fragiles qui la composent ? 

    Une série dans la lignée d'une écosophie dont parlait Félix Guattari, mais aussi inspirée d'Achille Mbembé, qui nous parle si bien des Politiques de l'Inimitié, d'Édouard Glissant, qui explore la Relation. Proche des questions soulevées par les courants du racisme environnemental, et de l'écologie populaire.